AccueilPROJETSNodle Cash l'internet des objets connectés

Nodle Cash l’internet des objets connectés

C’est simple, la mission de Nodle est de bâtir le plus grand réseau sans fil au monde reliant, au réseau Nodle et, par conséquent, à internet, des milliards d’objets connectés de manière sécurisée et décentralisée.

Lorsque les objets IoT se trouvent à proximité et sont détectés par des dispositifs mobiles (smartphones, routeurs…) disposant du logiciel Nodle, certaines informations détenues par les appareils IoT peuvent ainsi être récoltées, transmises et stockées sur la blockchain Nodle.

Sommaire

Présentation du projet Nodle

  • Token Nodle : NODL
  • Nom du token : Nodle Cash Network Token
  • Type de supply : fixe
  • Total max supply : 21 Mds (dans 10 ans)
  • Total supply actuelle (18 mars 2022) : 8,4045 Mds
  • Circulating Supply (18 mars 2022) : env. 550 M

Team de Nodle

team nodle

Garrett Kinsman co-fondateur

garrett Kinsman team nodle cash

Il semble que Garrett ait décidé de quitter l’université en cours de route. Il a commencé en tant que designer graphique et photographe avant de se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat, avec un premier projet autour du graphisme et de la musique.

Il a ensuite rejoint Open Garden, un opérateur mobile donnant accès à internet à des tarifs très compétitifs et qui a conçue l’application Firechat (connue pour avoir aidé les manifestants de Hong Kong à communiquer entre eux lors des vagues de protestation).

Garrett a œuvré sur la conception graphique de Greenstone, un appareil qui s’appuie sur un réseau maillé pour que des utilisateurs puissent envoyer des messages gratuits. C’est à ce moment-là que Garrett s’est intéressé à l’IoT (Internet of Things).

Avant de lancer Nodle, Garrett est passé par Ola Labs en tant que product designer pour participer au développement du plus grand réseau de covoiturage connecté au monde. Puis, c’est en juin 2017 depuis la baie de San Francisco que Garrett cofonde Nodle avec Micha Benoliel.

Micha Benoliel co-fondateur

Michel Benodiel Nodle Cash

Un frenchie de Nice, baccalauréat économique et école de commerce. On peut voir sur sa page LinkedIn qu’en collaboration avec d’autres connaissances, Micha a déposé pas moins de 12 brevets et participé à la rédaction d’une publication.

Voici la liste des brevets :

  • Découverte et connexion de dispositifs sans fil sans possibilité de découverte – US9049537
  • Échange d’énergie entre appareils sans fil – US20150230172
  • Rejoindre des canaux virtuels : méthodes pour établir une connexion à l’Internet en utilisant des canaux multiples – US20140250204
  • Réseaux sociaux passifs utilisant la localisation – PCT/US2015/016965
  • Système et méthode pour améliorer la vitesse de chargement des pages web –
  • PCT/US2015/023698
  • Système et méthode de contrôle d’accès via un réseau social – PCT/US2015/024173
  • Distribution d’applications par OTA (Over-The-Air) – PCT/US2015/030878
  • Appareil et méthode pour la sécurité et la fiabilité de la messagerie – PCT/US2015/043023
  • Réseau décentralisé tolérant aux retards / écarts de latence – demande de dépôt en juin 2018
  • Validation dans un réseau décentralisé – US20200202376
  • Anonymisation et randomisation des identités des dispositifs – US20210058376
  • Identité de balise sécurisée – US20190357040

On se trouve très clairement dans le domaine de l’internet et des objets. Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur les brevets déposés, vous pouvez vous rendre sur le site suivant https://patentscope.wipo.int/search/fr/search.jsf et effectuer des recherches en utilisant les numéros figurants ci-dessus.

La publication concerne « le tracking discret – un protocole de recherche de cas contacts respectueux de la vie privée dans une v1 et une v3 » (dans un contexte COVID).

Du côté des expériences professionnelles, il s’agit d’un entrepreneur ! Cofondateur de Firechat, une application mobile propriétaire, développée par la société Open Garden.

Il fait partie de BootstrapLabs, une plateforme de création d’entreprises fondée par des entrepreneurs pour des entrepreneurs. Il s’agit d’un vivier pour les entreprises spécialisées dans la communication et l’intelligence artificielle.

Il cofonde Nodle Network en 2017 avec Garrett Kinsman.

Enfin, il est également le co-fondateur de Coalition Network, un système de recherche de contacts et de notifications basé sur la proximité utilisant la technologie Bluetooth pour lutter contre la propagation du COVID-19. Cette application utilise le tracking discret (vu plus haut dans les publications), un protocole conçu avec une approche qui privilégie la confidentialité et la protection de la vie privée.

Lucien Loiseau Responsable technique

lucien loiseau nodle cash

Un autre frenchie mais de Nantes cette fois !

Passé par un cursus Universitaire à la faculté de Nantes en mathématiques et informatiques, puis de Rennes pour se spécialiser sur le data mining et le machine learning, il termine avec un Doctorat au IMT Atlantique (systèmes et télécommunications) et une thèse sur le routage dans les réseaux sans fil déconnectés (processus de routage dans un réseau adhoc en utilisant la (re-)transmission opportuniste pour minimiser le nombre total de transmissions nécessaires permettant d’atteindre une destination).

Un profil bien technique et – normalement donc – à la pointe en matière de réseau et de sécurité.

Lucien est également passé par Singapour, en tant que chargé de recherche à l’Université technologique de Nayang pour participer au développement d’un back-end pour stocker et traiter les données de capteurs collectées par des stations météorologiques distribuées à travers Singapour, ainsi que d’un portail web pour interroger et restituer les données.

Il a également travaillé sur un autre sujet : obtenir une vision en temps réel de la qualité des transports à l’aide d’une application mobile de détection de foule (TripQ).

Il a rejoint par la suite une petite société SECOND BRIDGE dont la mission est de concevoir, développer et commercialiser des flottes d’objets communicants dotés d’une géolocalisation NLOS (Non-line-of-sight ; c’est-à-dire par propagation radioélectrique) intrinsèque.

Il a été responsable de la conception logicielle, de l’implémentation d’un middleware et du protocole de réseau mobile utilisé pour le partage de données des capteurs.

Il a par ailleurs mis en place des techniques de traitement du signal numérique pour filtrer les données des capteurs utilisés pour la géolocalisation en réseau.

Jay Goldberg Responsable financier

jay goldberg team nodle cash

Diplômé de Berkeley en Californie et d’un MBA à l’Université de Chicago et d’un beau bagage universitaire et professionnel, Jay dirige l’équipe financière de Nodle, supervisant tous les aspects de la fonction financière d’une start-up SaaS (Software as a Service), de la facturation à la planification et l’analyse financière.

Eliott Teissonniere Architecte blockchain

Eliott Teissonniere Nodle cash team

Eliott est ingénieur et entrepreneur disposant d’une licence en informatique à l’Université d’Evry.

Petit extrait de sa bio sur Linkedin : « Etienne était auparavant le CTO de BitNation, une entreprise de gouvernance et de crypto qui a été récompensée par le prix NetExplo de l’UNESCO en 2017, a réalisé la première dApp de mariage au monde sur Ethereum et dirige les équipes Blockchain et Engineering de Nodle pour lesquelles il a co-inventé divers brevets en attente et accordés.

Il a fait l’objet d’articles dans divers médias pour son travail sur la gouvernance décentralisée et les blockchains, tels que Decrypt, CoinTelegraph et CoinDesk, et a pris la parole lors de divers événements de haut niveau tels que la Paris Blockchain Week, la Stanford Blockchain Conference et a fait une présentation devant la Commission européenne avec d’anciens députés européens sur le sujet du traçage Covid-19 via la blockchain.

Il est mentor au Berkeley Blockchain Accelerator et conseille diverses startups de crypto et de technologie via sa société Nuclei Studio. Il a cofondé en 2020 le Governance Research Institute pour rechercher de nouveaux modèles de gouvernance pour les entreprises, les communautés et les gouvernements. »

A l’heure où ces lignes sont écrites, il y a environ une cinquantaine de membres dont vous pouvez consulter le profil sur Linkedin.

Le projet Nodle

Nodle part du principe que le modèle actuel qui touche à la connectivité de l’internet des objets (« appareils IoT ») est trop centralisé, trop lourd en investissement et trop coûteux à opérer.

Partant de ce principe, Nodle estime que les entreprises & services publics ne tirent pas pleinement profit des données collectées ou qui pourraient être collectés par leurs appareils, notamment par le fait que certains d’entre eux se retrouvent isolés, coupés d’internet, donc incapables de remonter des informations.

A l’inverse du modèle actuel, le réseau de Nodle est un réseau à faible consommation d’énergie (utilisation de la technologie « Bluetooth Low Energy ») et à faible coût pour la connectivité des appareils IoT (en capitalisant sur les smartphones ou d’autres objets existants reliés à internet).

Le réseau de Nodle permet de connecter les appareils à faible consommation d’énergie et tolère également les informations pouvant être obtenues en différé sur certains appareils (ex : trackers GPS, capteurs météorologiques, sondes…).

En dehors de l’utilisation de la technologie « Bluetooth Low Energy », a terme, le réseau Nodle pourra supporter et utiliser d’autres ressources disponibles sur les appareils pour récolter des informations : le WI-FI, l’interface mobile (récupérer les informations des capteurs embarqués), les puces GPS, le CPU, le stockage, mais aussi la fréquence radio CBRS (« Citizens Broadband Radio Service » ; « un système de partage de la bande 3550 à 3700 Mhz mis en place par le régulateur américain en 2020.

Elle est aussi appelée la bande de l’innovation. Aujourd’hui, elle est principalement utilisée par l’US Navy, le ministère de la Défense et les fournisseurs de communication par satellite. L’utilisation de cette bande est à destination des nouvelles technologies (5G, IoT…) »).

Comment Nodle obtient les informations des objets IoT ?

Pour parvenir à détecter et remonter les informations des appareils IoT sur son réseau, Nodle souhaite s’appuyer sur plusieurs leviers :

nodle app mobile
Source : Nodle.io

L’application Nodle Cash App pour Mobile (disponible sur iOS & Android)

En effet, grâce aux utilisateurs ayant installé l’application Nodle Cash App sur leur smartphone, les appareils IoT qui se trouvent à proximité de leur smartphone peuvent être détectés et localisés par l’application de Nodle grâce au Bluetooth de leur téléphone. L’application reste active en arrière-plan.

Le smartphone de l’utilisateur agit ainsi comme un point relais, il est capable de communiquer avec l’objet IoT détecté et peut relayer les informations récupérées de l’appareil IoT vers le réseau Nodle en utilisant le forfait mobile / réseau cellulaire ou Wi-Fi des utilisateurs. En échange, les contributeurs reçoivent des récompenses en NODL, plus ou moins élevées en fonction des objets IoT détectés et du nombre de données transmises.

nodle for ios android

La mise à disposition de Nodle SDK (« Software Development Kit » ; un kit de développement logiciel)

Les développeurs d’application pour smartphone peuvent intégrer le code de Nodle dans leur application. Une fois le code intégré, le fonctionnement pour la détection des appareils IoT reste le même.

Les ressources – Bluetooth dans premier temps puis Wifi / GPS / etc. à terme – de l’appareil sur lequel sera utilisée l’application seront mises à contribution pour la détection d’objets IoT.

L’utilisation du SDK permet aux développeurs de monétiser l’utilisation de leur application puisqu’ils percevront des rewards grâce à leur contribution au réseau Nodle – sous réserve que les utilisateurs finaux utilisent les ressources de leur appareil pour la détection d’objet IoT et que l’appareil soit connecté à internet.

En tout cas, cette monétisation est peut-être une nouvelle alternative à la publicité hyper intrusive dans les applications ? On verra si cela vaut le coup une fois que le token Nodle sera listé !

A l’avenir, Nodle souhaite également pouvoir mettre en place son application de détection d’objets IoT sur des routeurs, des voitures connectés… Et pourquoi pas embarquer le logiciel Nodle nativement au sein de de futures technos ou d’outils.

Nodle assure que la mise en place de son logiciel peut être effectuée en un temps record mais aussi que les mises à jour peuvent être déployées par le biais d’un transfert entre dispositifs mobiles grâce à l’utilisation d’un réseau maillé.

Même lorsqu’aucune connexion à internet n’est disponible, la mise à jour est possible de l’appareil dont la version est à jour vers l’appareil à updater grâce au transfert de paquets via Bluetooth. (cf. brevet « App distribution Over The Air » ; US PCT/US2015/03087)

Pour illustrer ces propos, voici comment se présente succinctement l’architecture de Nodle :

architecture nodle cash

De gauche à droite : les appareils IoT sont détectés par les contributeurs du réseau (contributeurs = cf. points 1, 2 & 3 ci-dessus). Les contributeurs, connectés à internet, peuvent ainsi remonter l’information aux validateurs qui eux stockent les données récoltées au sein de la blockchain Nodle.

Enfin, tout à droite, on retrouve les abonnés (des personnes, entreprises ou services publics) ayant souscrit à un service payant auprès de Nodle soit pour acheter de la connectivité, c’est-à-dire avoir le droit d’utiliser le réseau Nodle pour transmettre des paquets/données, soit pour récupérer les données des objets IoT collectées par les développeurs & les utilisateurs. Tout cela vient à inciter les validateurs du réseau, puisqu’ils perçoivent des frais de services sur ce qui est facturé aux abonnés/clients.

Quelles sont les informations récupérées par Nodle ?

Données associées aux contributeurs (à ce stade, les utilisateurs via smartphone)

Nodle assure ne pas collecter de données personnelles telles que :

  • Le numéro de téléphone,
  • Les contacts,
  • Les photos,
  • Ou toute donnée qui pourrait permettre d’identifier un « point relais » et directement ou indirectement un utilisateur

Nodle récupère :

  • les données de géolocalisation
  • l’adresse MAC

A chaque smartphone ou appareil utilisant l’application Nodle est associé un identifiant aléatoire (hash généré grâce à l’adresse MAC du périphérique). Il est possible de réclamer l’ensemble des données associées à cet identifiant aléatoire, dans le respect du Règlement Général sur la Protection de la Données (RGPD) Européen. Nous avons effectué la démarche auprès de leur équipe de notre côté et attendons de voir ce qu’il en retourne.

En outre, Nodle assure qu’il n’est pas possible d’effectuer le tracking de vos positions ou de recréer l’historique des positions GPS puisque le numéro associé à un périphérique est un identifiant aléatoire (random identifier) et qu’il change au fur et à mesure du temps.

Si pour des raisons spécifiques, un abonné/client du réseau Nodle souhaite que son périphérique n’ait pas d’identifiant aléatoire (par ex : pour savoir précisément quel périphérique récolte quelles données), Nodle peut générer un identifiant unique & statique (Unique Static ID = USID) sans exposer de données personnelles.

Ces identifiants sont générés grâce au hash de l’adresse MAC associée au périphérique et reliée à la clé développeur du client.

Ce client pourra utiliser ses propres adresses mac et sa clé développeur pour régénérer l’USID utilisé par son périphérique et ainsi connaitre précisément quels objets IoT ont été détectés par celui-ci.

Pour la gestion des rewards, les données d’un objet IoT uploadées par un périphérique sont associées à une clé publique.

Données associées aux objets IoT et aux périphériques

Les informations qui sont récupérées (liste non exhaustive) sont les suivantes :

  • L’identifiant d’un appareil IoT (UDID = Unique Device IDentifier, cela doit dire quelque chose aux technophiles)
  • L’adresse MAC d’un périphérique IoT
  • Les signaux Bluetooth émis par les périphériques. Ces signaux utilisés par la technologie Bluetooth Low Energy permettent de communiquer avec d’autres périphériques dans un rayon pouvant aller jusqu’à 50m
  • Les messages cryptés contenant les informations des appareils IoT (Nodle crypte également les informations récupérées sur les appareils IoT car ceux-ci ont souvent peu de sécurité embarquée ; Nodle mentionne travailler avec des fabricants sur des sujets de sécurité et de cryptographie pour apporter plus de sécurité aux objets IoT)
  • Les paquets (données) échangés/reçus de/vers un appareil IoT
  • La position GPS de votre périphérique au moment de la détection de l’objet IoT

Cette liste est non exhaustive, mais cela permet à Nodle de récupérer et de communiquer ces informations aux fabricants / propriétaires de ces appareils, si toutefois ils achetaient les services de Nodle pour bénéficier des informations collectées.

Pour transmettre des informations spécifiques liées à un objet IoT, Nodle exige une preuve de propriété pour les dispositifs IoT ciblés et que les informations transmises soient utilisées à des fins d’amélioration de leur propre service.

Toutes les données récupérées sont cryptées et stockées dans une base de données locale. Une politique d’accès stricte sur ces données est gérée par Nodle.

Pour réaliser des traitements sur ces données, Nodle utilise un backend dédié qui stocke et traite les données à manipuler, afin de ne pas réaliser d’action sur la base de données principale.

Une API publique payante peut être mise à disposition pour réaliser différentes actions : requêtes, téléchargements, calculs…

Toutes les requêtes exécutées par les entités payant pour ce service sont stockées sur la blockchain. Une requête = une transaction.

On peut donc facilement imaginer que des entreprises qui souscrivent au service Nodle et sont propriétaires ou fabricants d’objets IoT pourront récupérer des informations plus spécifiques sur leurs appareils grâce à Nodle.

ior information nodle cash

Données associées aux transactions sur la Blockchain

Toutes les transactions sont publiques (paiements entre deux portefeuilles, transactions reliées à des services souscrits…). Les services facturés aux abonnés sont couverts par des smart contrats. Les données brutes qui contiennent des informations sensibles sont toujours tenues secrètes et ne sont pas publiées (à l’exception du hash des données dans un block si nécessaire).

Nodle souhaiterait également intégrer le zero-knowledge proof (ex : prouver que l’on est bien propriétaire de tel ou tel portefeuille sans avoir à divulguer d’information spécifique).

Données associées aux smartphones dans un contexte de contact tracking (exemple : Covid)

L’équipe de Nodle a conceptualisé un concept de tracking des interactions sociales respectueux de la vie privée, en lien avec « Coalition Network Fondation ». Vous pouvez obtenir plus d’informations ici.

On peut également parler d’un produit qui a été développé sur cette approche :

Le Nodle M1

nodle m1

Nodle a créé en collaboration avec Coalition Network, le Nodle M1, un tracker respectueux de la vie privée et qui permet de détecter les interactions sociales entre deux ou plusieurs utilisateurs disposant de ce dispositif.

Cet appareil permet de rapidement détecter les cas contacts d’une personne qui aurait contracté le COVID ou encore d’émettre une alerte si deux personnes sont trop proches l’une de l’autre (évidemment, ce dernier point est paramétrable…).

Source : https://nodle.medium.com/the-nodle-m1-wins-enterprise-wearable-device-of-the-year-8b420d9bdb3e

La décentralisation du réseau Nodle

D’autres éléments techniques ont été développés comme des certificats de sécurité, l’API smart asset qui utilise des oracles pour vérifier les données collectées (localisation des actifs, connectivité des capteurs…) sur les objets IoT.

A terme, les objets IoT devraient pouvoir signer cryptographiquement leurs données pour s’assurer de leur intégrité (cf. schéma ci-dessous).

Nodle développera des services, missions et smart contrats qui permettront à des applications tierces de se développer sur le réseau afin de pouvoir mesurer des informations plus précises (ex : trafic de covoiturage, densité de la population, le trafic piétonnier, constitution d’un réseau d’alertes, audit des dispositifs IoT…)

Le modèle actuel décentralisé (avec l’API smart asset opéré par l’oracle de Nodle) :

api smart asset

Le modèle cible plus décentralisé (où les objets IoT signent les paquets / données transmises & les périphériques qui relaient ces informations cosignent le transfert de données, c’est un gage de sécurité supplémentaire sur l’intégrité des données collectées & transférées sur la blockchain) :

security decentralise nodle cash

Zoom sur la blockchain Nodle, les cas d’usage futurs, la gouvernance, le token NODLE et les tokenomics

La blockchain Nodle

De Stellar vers Polkadot

A l’origine, le réseau Nodle a été construit sur la blockchain Stellar, mais Stellar n’avait pas toutes les fonctionnalités souhaitées par Nodle et le réseau a été assez vite encombré par les microtransactions (au nombre de 1,3 million / jour en 2020) qui étaient requises pour le bon fonctionnement du Nodle.

Après mûre réflexion, Nodle a développé sa propre blockchain « Arcadia », construite à l’aide du Framework Substrate de Parity et qui s’appuie sur la blockchain déjà existante de Polkadot. On ne vous refait pas un descriptif détaillé sur ce que sont les forces du réseau Polkadot ici, hein ! 😉

Le choix de s’orienter vers la blockchain Polkadot n’est pas anodin, Nodle vise à être interopérable avec les autres blockchains !

Cela permet également à Nodle d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et de pouvoir corriger rapidement les bugs présents sans avoir à forker sa blockchain.

Interopérabilité et parachain Polkadot

En devenant une parachain de Polkadot, il deviendra possible pour les non-utilisateurs de Nodle (mais appartenant à d’autres projets de Polkadot), de bénéficier des possibilités qu’offre Nodle au sein de l’écosystème Polkadot.

Exemple 1 : un projet qui aurait besoin d’intégrer des informations sur les objets IoT sur sa blockchain, ou encore qui aurait besoin d’utiliser des services ou outils que Nodle propose.

Exemple 2 : utiliser la connectivité du réseau Nodle pour la transmission de données, la traçabilité d’actifs, la certification et l’authentification d’appareils, une meilleure sécurisation de la donnée…

En outre, cette parachain permet à Nodle d’accéder à des projets de la DeFi et à des plateformes de smart contrat mais aussi de développer des bridges (en priorité vers Stellar et Ethereum) et d’avoir une plus grande exposition sur le marché des cryptos.

Les validateurs

Le mécanisme de validation utilisé est le DPoS (Delegated Proof of Stake).
Le nombre de validateurs est fixé au nombre de 21. Avant de pouvoir devenir validateur, une sélection est effectuée par Nodle, selon certains critères (non communiqués). Une fois sélectionnés, les validateurs qui disposent du plus de délégations sont sélectionnés pour la validation des transactions. En récompense, les validateurs perçoivent les frais associés aux transactions et minent les récompenses NODL à destination des contributeurs.

Audit du code

Nodle affirme avoir été audité, toutefois, après avoir consulté le Github, nous ne disposons pas à l’heure actuelle de rapport sur le sujet.

Les cas d’usage futurs

Certificats

Nodle gère les certificats cryptographiques, il est ainsi possible de les accepter, les révoquer ou de les contrôler.

Ces certificats pourraient être utilisés au sein des dispositifs IoT pour améliorer leur niveau de sécurité (authentification, authenticité, contrôle d’accès…).

Associés à des certificats vérifiables et à des identifiants décentralisés du Web3, cela pourrait ouvrir de nouvelles portes pour la sécurisation des objets IoT.

Preuve de localisation grâce aux services de Géolocalisation

Chaque contributeur du réseau Nodle agit comme un récepteur passif pouvant détecter les objets IoT sans fils qui se trouvent autour de lui. Plus il y a de contributeurs, plus la position d’un objet peut être vérifiée et précisée. (ex : pour retrouver une trottinette électrique dans la Seine…)

Smart missions

Pour renforcer son attractivité et engager ses utilisateurs, des smart contrats pourraient être mis en place pour donner des missions spécifiques à un utilisateur (ex : aller mettre à jour un objet IoT en restant à proximité de l’objet le temps que la mise à jour soit effectuée. En échange d’une récompense en NODL.).

Utilisation du réseau Nodle comme moyen de communication

Les contributeurs pourront comme mentionnés dans la partie « smart missions », réaliser des missions spécifiques à destination d’appareils IoT cibles soit :

  • pour délivrer des données/messages spécifiques (downstream)
  • pour récupérer des données/messages (upstream)

Une fois que le réseau Nodle disposera d’une large couverture réseau. Il sera possible d’établir des communications end-to-end (pas de précision si ce sera un end-to-end crypté) d’un abonné/client vers un objet IoT.

Nodle agirait ainsi comme un réseau de communication entre deux périphériques : celui de l’abonné et de l’objet IoT. Il sera capable de supporter les retards de communication.

Par exemple : si l’abonné est connecté au réseau mais que l’appareil IoT ne l’est pas encore et vice-versa.

Il serait possible pour le réseau Nodle de supporter la transmission d’informations entre deux appareils (peer-to-peer) afin qu’ils puissent ainsi s’échanger des données, médias, messages en utilisant le Bluetooth et le protocole GATT (Profil Générique d’ATTribut).

Un protocole qui permet d’exposer des données d’un serveur vers un client.

Micropaiements

A l’avenir, Nodle pourrait envisager la mise en place d’un système de micropaiement pour l’utilisation de certains services.

Exemple : paiement d’un usager lors de l’utilisation d’un système de covoiturage de voitures électriques, paiement lors de l’utilisation d’un système de mobilité de type trottinettes ou vélos électriques…

Transactions de périphérique à périphérique

Les objets IoT pouvant communiquer entre eux, ils pourraient ainsi réaliser des transactions en l’échange d’information.

Les cas d’usage identifiés par Nodle en tant que marchés potentiels

  1. Le tracking en cas de pandémie (ex : covid)
  2. L’industrie pharmaceutique et de la santé (ex : utilisation des capteurs, machines…)
  3. Électronique et objets connectés (ex : montres connectées, casques audio, ordinateurs, smartphones etc.)
  4. Le tracking physique des objets et des capteurs (ex : pour retrouver un objet)
  5. La transmissions de données dans des endroits à faible couverture réseau (ex : parking)
  6. La transmission de mises à jour critiques à destination d’objets IoTs
  7. Les smart cities / villes connectées (ex : mesures de température, humidité, qualité de l’air, trafic…)
  8. La mesure de la densité de population, du trafic piéton/automobile…
  9. Communication de messages, notifications & alertes
  10. L’audit d’objets IoT
  11. La preuve de la localisation (cf. plus haut)
  12. Le covoiturage ou la location de véhicule
  13. L’économie collaborative
  14. 14) L’agriculture
  15. L’automobile et la géolocalisation (notamment dans les zones où le réseau passe peu. Ex : tunnel)
  16. Retrouver des objets perdus en intérieur à l’aide de la triangulation et des signaux Bluetooth émis
  17. Le bâtiment (ex : capteurs sur la solidité d’une structure)
  18. Fournisseur de données (ex : Nodle peut communiquer des données anonymisées pour des études marketing)
  19. Luxe (ex : traçabilité de bijoux, certificats d’authenticité..)

Gouvernance de Nodle

Le Comité « root » : c’est l’instance la plus haute. Elle peut choisir les membres de chaque comité et dispose de tous les privilèges sur la chaîne.

Le Comité Technique : en charge de pousser les montées de version et correction de bugs sous le contrôle du Comité « root ». Ses actions sont différées de 48h, le temps que le Comité « root » se positionne en cas de veto.

Le Comité Financier : en charge des fonds et de la société peut décider de l’allocation et de l’utilisation de ceux-ci.

Utilité du jeton Nodle (NODL) et tokenomics

Le token NODL est utilisé pour :

Les paiements : le token constitue une monnaie d’échange, en tant que moyen de paiement, entre les différents acteurs du réseau (contributeurs / validateurs / clients). Les abonnés/clients paient pour récupérer des informations sur les périphériques définis ou pour bénéficier de la connectivité du réseau Nodle afin de transmettre des données.

La gouvernance : le token est utilisé pour voter lors des décisions qui doivent être prises par la communauté.

Le staking avec les nominations de validateurs

Les frais de réseau : frais sur le mining des récompenses par les validateurs à destination des contributeurs, frais sur les paiements / micropaiements, frais sur la création de smart contrats…

La création de smart contrats

Tokenomics

tokenomics nodle cash
Tokenomic de NODLE, complément sur chttps://www.cash.nodle.io/
  • 60% des tokens de la supply ne sont pas encore minés : ils le seront progressivement jusqu’en 2030 (si la formule n’est pas revue d’ici là) pour atteindre une supply de 21 milliards. La supply étant fixe, une fois que tous les tokens seront minés, les contributeurs seront récompensés en obtenant une part des recettes issues des services souscrits par les clients.
  • 24% (trésorerie) sont répartis de la manière suivante 12% conservés en réserve par la société et 12% dédiés aux développements des offres
  • 10% est la part que la team se réserve
  • 4,5% sont destinés aux investisseurs
  • 1,5% sont destinés aux fournisseurs de service du réseau Nodle

Projections sur le mining des jetons NODL :

mining nodle cash

Distribution des récompenses

Récompenses à destination des contributeurs (méthode de récompense modifiée le 9 mars 2022 et susceptible d’évoluer avec le temps)

Initialement et comme indiqué dans le Whitepaper, les récompenses étaient calculées de la manière suivante :

La récompense Nodle Cash sera fonction du volume et du type de paquets de données envoyés, de la densité du réseau Nodle, de la latence des données transmises et d’un coefficient de difficulté. La formule de récompense évoluera avec le réseau.

nodle cash reward

Cette méthode de distribution des récompenses va évoluer pour s’aligner avec la croissance du réseau et les demandes des clients qui souhaitent :

  • suivre en toute sécurité certains actifs ;
  • obtenir la localisation de ces biens en temps réel ;
    recevoir les emplacements de manière sécurisée et hors chaîne, sur une plateforme
  • dédiée qui leur appartient ;
  • payer pour le suivi des actifs sur la base du nombre de périphériques détectés

La nouvelle méthode de calcul sera communiquée dans la prochaine version du whitepaper 2022.

Cependant, le mécanisme a déjà été modifié puisque l’on passe d’une fonction basée sur le volume et le type de données collectées à une fonction sur la disponibilité des nœuds et la qualité des données transmises.

Ce nouveau mécanisme permet de contrer les utilisateurs qui profitaient du système de récompenses en ayant installé l’application Nodle sur deux appareils différents situés au même endroit et qui remontaient exactement les mêmes données sur le réseau.

Nodle assure que la formule sur la distribution des récompenses sera mise à jour régulièrement pour s’aligner avec les besoins du marché. Mais aussi, qu’à terme, en vertu de la décentralisation, la communauté aura la main sur la mise à jour de cette formule de récompense.

Cf. partie suivante pour voir plus en détail la part perçue par les contributeurs.

Récompenses pour les Validateurs, pour Nodle et pour les contributeurs

Les validateurs perçoivent les frais associés aux transactions (mining des récompenses, paiements, micropaiements, création de smart contrats, etc.) et au mining des récompenses NODL à destination des contributeurs.

Les frais appelés « protocol fees » sont prélevés dès que des données sont transmises et qu’il y a l’octroi d’une récompense à un contributeur.

1. Les frais sont alloués comme suit dans le cadre du minage d’une récompense (« protocol fees »):

  • 80% sont reversés au contributeur puis
  • 10% à Nodle
  • 10% au Validateur

2. Les revenus issus de la vente de services, après déduction des frais de transaction, sont distribués comme suit :

  • 80% revient à l’auteur du Smart Contrat puis
  • 10% à Nodle
  • 20% aux contributeurs

La vision macro de l’économie Nodle

macro vision nodle cash

Les partenaires & investisseurs de Nodle Cash

Les partenaires

La ville de Paris : Nodle démarrait un partenariat en 2019 avec la ville de Paris et le Groupe Saint Léonard pour designer et créer 3 000 bancs connectés afin de pouvoir interagir avec les utilisateurs à proximité.

L’objectif de ces bancs était qu’un questionnaire soit proposé aux personnes à proximité grâce à l’application « Paris ».

Ce questionnaire visait à répondre à différentes questions sur la qualité du parc ou de l’environnement. Nous n’avons pas trouvé d’informations sur le résultat ou l’aboutissement de ce projet pilote.

HTC : Pré-installation de l’application Nodle sur les HTC Exodus

Parity / Polkadot : Intégration de Nodle dans le « Substrate Builders Program »

Republic : Réalisation de private sales en dehors des US, en collaboration avec TokenSoft Inc.

Cisco Meraki : extension de la couverture des objets IoT

5G Open Innovation Lab : Nodle a été choisi pour aider à favoriser l’adoption et les innovations autour de la 5G (derrière ce « Lab », on retrouve des grands noms parmi les fondateurs : Intel, T-Mobile, Dell, Microsoft, Amdocs, Vmware)

Avnet : partenariat sur le produit Nodle M1 pour le tracking des interactions sociales dans le contexte du COVID

Ledger : étude sur un produit ou une offre Ledger IoT qui embarquerait des éléments permettant de renforcer le processus d’authentification et de mettre en place des mesures de sécurité renforcée

Tangem : très peu d’infos sur le partenariat, mais Tangem travaille de manière générale sur le développement des solutions de semi-conducteurs sécurisées pour des applications de masse et d’entreprise en s’appuyant sur la technologie de la blockchain et des actifs numériques

Stellar : première blockchain utilisée par Nodle

Estv (qui n’apparait pas sur l’image ci-dessous) : acteur de l’eSport qui a intégré le SDK de Nodle sur son application, ce qui peut participer à la croissance du réseau Nodle.

partenaire investisseur nodle cash

Investisseurs de Nodle Cash

Nodle a déjà levé $5 M auprès d’investisseurs. Le prix du token lors de l’ICO (novembre 2021) était de 1 NODL = 0.122 USD.

Sources utilisées pour la réalisation de l’article :

Polka France
Polka Francehttp://polkafrance.fr
Nouis suivons les travaux de Gavin Wood qui est le créateur technique Ethereum depuis sa création depuis son départ de la fondation Ethereum en 2015. Nous approuvons actuellement la proposition proposée par Parity Technologies sur Polkadot.

Article assocés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles