Interlay et Kintsugi : le Bridge Bitcoin arrive !

interlay kintsugi btc

Inspiré par l’ancienne tradition japonaise qui consiste à accepter les défauts et les imperfections, Kintsugi accepte l’écosystème DeFi naissant sur Kusama comme chaotique tout en étant constamment perfectionné par sa communauté en or.

inspiration japonaise kintsugi btc

Kintsugi est le réseau canari d’interBTC, développé par Interlay, une société de R&D spécialisée dans l’interopérabilité des blockchains. Fondée par deux anciens docteurs en sciences informatiques de l’Imperial College, Alexei Zamyatin et Dominik Harz, Interlay a pour mission de rendre Bitcoin interopérable de manière totalement transparente et décentralisée.

Team 

Interlay a été fondé par 2 têtes bien faite, un duo austro-allemand qui s’est rencontré dans les salles de l’Imperial College of London où les neurones devaient surchauffer.

  • Alexei Zamyatin, Co-fondateur et CEO :

Alexei Zamyatin Interlay Kintsugi BTC Polkadot

Linkedin de Alexei Zamyatin : https://www.linkedin.com/in/alexei-zamyatin

Son parcours est scientifique à la base. Suite à son parcours universitaire en Autriche, il part faire une thèse en Angleterre à l’Imperial College London passant ces 2 années à travailler sur les vulnérabilités Ethereum, la sécurité des blockchains et l’interopérabilité. Suite à cette expérience il décide rapidement de fonder PolkaBTC en 2019.

  • Dominik Harz, Co-fondateur et CTO :

Dominik Harz Interlay Kintsugi BTC Polkadot

Linkedin de Dominik Harz : https://www.linkedin.com/in/dominik-harz/

Il est un informaticien de base spécialisé dans le Cloud et le Data computing. Il navigue sur divers projets en Europe (Pays-Bas, Suède) depuis son Allemagne natale pour lui aussi passer une thèse à l’Imperial College of London où il rencontre Alexei Zamyatin. Accessoirement c’est un surfer donc forcément quelqu’un de bien ! 🙂

Dominik Harz est l’un des auteurs de l’article « Balance : Dynamic Adjustment of Cryptocurrency Deposits » qui vise à réduire le collatéral dans les protocoles crypto. Il a présenté son étude lors d’un événement blockchain.tokyo le jeudi 25 juillet 2019. La qualité de ses travaux est exceptionnelle.

L’équipe est jeune et composée d’une dizaine de personnes que vous pouvez retrouver ci-dessous :

team complete interlay kintsugi btc

https://interlay.io/#team

La problématique du Bitcoin et de la DeFi

Le Bitcoin est une monnaie ancienne dans un environnement encore jeune. Malgré de nombreux projets tentant de résoudre ces problèmes, il reste lent dans la gestion de ses transactions et souffre d’une scalabilité qui n’est pas à son avantage. Il est le leader le la cryptosphère, mais bien plus comme une réserve de valeur que comme un outil opérationnel.

Le BTC dans la Defi, beaucoup en rêvent peu l’on fait au final. Compound avec le wBTC, Lightning Network avec tBTC, REN avec le renBTC notamment. Mais tous peuvent poser problème au sein de la finance décentralisée.

Certains sont centralisés, d’autres ont uniquement du BTC en collatéral, Kintsugi apporte tous les avantages d’un BTC backé par plusieurs assets, intéropérable et décentralisé !

PolkaBTC Interlay InterBTC Polkadot

Qu’est-ce que Kintsugi et InterBTC ?

Anciennement connu sous l’appelation PolkaBTC, le produit phare de Interlay a été renommé en InterBTC eu juillet 2021.

Le laboratoire à but non lucratif Kintsugi Lab sera responsable du lancement de Kintsugi et soutiendra le développement et la croissance du réseau décentralisé.

Kintsugi BTC apporte un bitcoin radicalement ouvert à l’écosystème Kusama par le biais du kBTC – le premier actif adossé à un BTC 1:1, entièrement décentralisé. Les utilisateurs peuvent toujours échanger les kBTC contre des BTC, ou seront remboursés en collatéral à un taux avantageux. Le kBTC aidera à stimuler la liquidité sur les parachains tels que Karura, Moonriver, Shiden – et offrira de nouveaux produits estampillés « DeFi BTC ».

Interlay et Kintsugi financé par :

logo de IOSG Ventures

Audits réalisés par :

audité par informal systemes et ncc group interlay kintsugit btc

Ils sont supporté par :

supporte par scaling bitcoin, ethereum france et web3 grants

Architecture technique du projet

Tous les rôles sont coordonnés par le biais de l’environnement d’exécution de la Parachain, qui encode la fonctionnalité d’émission, de transfert et de rachat d’interBTC et applique le comportement correct des coffres-forts. (appelé Vault en Anglais)

Ainsi, la Parachain met en œuvre un système de garantie à plusieurs niveaux, afin de se protéger contre les fluctuations des taux de change. La Parachain vérifie également l’exécution correcte des paiements sur Bitcoin via BTC-Relay, un client SPV Bitcoin de Substrate. Pour transférer des interBTC à d’autres Parachains, une intégration avec le Cross-Chain Message Passing (XCMP) de Polkadot sera fournie.

architechture technique de kintsugi btc et interlay

Le cœur du projet s’articule autour du framework XCLAIM.

XCLAIM se compose de trois protocoles principaux, qui ressemblent également au cycle de vie d’interBTC :

  • Émission : Les utilisateurs créent l’interBTC sur le pont interBTC en verrouillant les BTC avec les coffres – des intermédiaires non fiables et garantis sur Bitcoin (voir ci-dessous).
  • Transfert : Les utilisateurs transfèrent les interBTC à d’autres utilisateurs ou migrent vers d’autres Parachains au sein de l’écosystème Polkadot, en intégrant des stablecoins, des échanges décentralisés, des protocoles de prêt, etc.
  • Échange : Les utilisateurs brûlent des interBTC sur le pont interBTC pour recevoir un montant équivalent de BTC de Vaults on Bitcoin.

Les interBTC peuvent rester sur Polkadot indéfiniment (pas de date d’expiration) et peuvent être échangés à tout moment. Les utilisateurs qui obtiennent des interBTC sur Polkadot n’ont pas besoin d’un portefeuille BTC, jusqu’à ce qu’ils décident d’échanger les jetons contre des BTC (le cas échéant).

interlay kintsugi lock mint btc defi redeem

XCLAIM garantit que les utilisateurs peuvent échanger les jetons interBTC contre le montant correspondant de BTC ou être remboursés dans le DOT à tout moment. Pour résumer, XCLAIM est :

  • Sécurisé financièrement : les intermédiaires donnent des garanties et prouvent cryptographiquement un comportement correct. Toute tentative de vol est automatiquement punie, tandis que les utilisateurs sont remboursés.
  • Dynamique et sans permission : tout utilisateur peut devenir son propre intermédiaire – simplement, à tout moment, et sans demander de permission. Il n’est pas nécessaire de compter sur quelqu’un d’autre, ni sur un matériel spécial.
  • Résistant à la censure : de par leur conception, les chambres fortes (vaults) n’ont aucune influence sur le processus d’émission. En d’autres termes, aucun coffre-fort ne peut empêcher un utilisateur de frapper ou d’obtenir des interBTC.

Rapide et efficace : XCLAIM est en moyenne 95 % plus rapide que les échanges atomiques HTLC classiques avec Bitcoin.

Quelles sont les bénéfices de voir Kintsugi se déployer rapidement ? Quels problèmes résout-il ?

Raison 1

L’ensemble de l’écosystème Polkadot a besoin d’une passerelle vers Bitcoin le plus rapidement possible. Une liquidité BTC sécurisée contribuera à stimuler la croissance et à amener une nouvelle vague d’utilisateurs dans l’écosystème. C’est pourquoi les projets qui ont déjà gagné des créneaux soutiennent activement Kintsugi.

Raison 2

Le BTC de Kintsugi est adapté à la DeFi. D’autres versions centralisées de BTC encapsulés comme wBTC/renBTC posent un risque pour la DeFi : s’ils perdent ou se font voler leur BTC alors le BTC encapsulé aura une valeur de 0. Plus de 10 milliards d’USD sont actuellement détenus dans les wBTC, renBTC et similaires – posant un risque majeur pour la DeFi. Avec les kBTC, cela ne peut pas arriver. Tous les kBTC sont soutenus par (1) des BTC physiques et (2) une assurance multi-collatérale. Même si tous les BTC sont perdus, l’assurance est suffisante pour soutenir la valeur des kBTC.

Raison 3

Vos BTC ne resteront plus inutilisés. En tant que détenteur de bitcoins, vous avez fait travailler votre argent en investissant dans des bitcoins. Maintenant, vous pouvez faire travailler les bitcoins pour vous en mintant des kBTC et en les mettant au service de la DeFi – d’une manière vraiment fiable.

Raison 4 :

Les kBTC de Kintsugi vont attirer des fonds importants dans l’écosystème de Kusama. La plupart de l’argent dans l’industrie cryptographique est détenu en Bitcoin dans les mains de gros investisseurs. Le bridge deviendra la passerelle entre l’investisseur institutionnel, le propriétaire de Bitcoin et l’écosystème Kusama. Cela aidera tous les projets à se développer et à créer de nouveaux outils.

Raison 5

Kintsugi va également stimuler la croissance de Kusama dans son ensemble. Dans le livre blanc initial, Polkadot et Kusama se proposaient de créer une interopérabilité avec d’autres blockchains. Kintsugi est un premier pas vers la réalisation de cette promesse. En outre, Kintsugi utilisera le KSM comme collatéral, s’intégrant pleinement dans l’écosystème et utilisant non seulement le BTC, mais aussi le KSM.

 

Cas d’usage : Defi chaotique avec le BTC en utilisant Kintsugi et Karura

Il existe de nombreux cas d’utilisation et stratégies pour utiliser le kBTC avec les produits DeFi de Karura .

En attendant, voici quelques-uns des principaux exemples de synergies possibles entre le kBTC et Karura :

1) kBTC comme collatéral de kUSD

Une fois en service sur Kusama, Kintsugi soumettra une proposition de gouvernance sur Karura afin de lister le kBTC comme collatéral pour le stablecoin kUSD de Karura. Vous pourrez alors minter des kUSD en utilisant du kBTC, faisant du kUSD le premier stablecoin soutenu par un BTC décentralisé !

Pourquoi le kBTC est-il parfait comme garantie du kUSD ?

Les kBTC ne sont pas seulement garantis 1:1 par des BTC physiques verrouillés sur Bitcoin, mais aussi surcollatéralisés en KSM, DOT, et autres actifs sur Kintsugi. Cela signifie que même si les BTC sont perdus ou volés, les kBTC sont toujours garantis par leur valeur – suffisamment pour sécuriser les kUSD et empêcher les liquidations !

À titre de comparaison : Si le BTC soutenant le wBTC ou le renBTC est volé ou perdu… eh bien, c’est ça : des liquidations massives qui se répandent dans tout l’écosystème DeFi et provoquent un autre effondrement des prix !

2) Pools de kBTC avec récompenses sur l’AMM de Karura

Échangez des kBTC contre n’importe quel autre actif listé sur le DEX AMM de Karura et obtenez une exposition aux BTC d’une manière totalement transparente et décentralisée ! Dans le même temps, Karura bénéficie de la liquidité BTC entrante. Si vous agissez en tant que kBTC LP, vous pouvez gagner des récompenses en KAR… et en KINT ! Oui, la gouvernance de Kintsugi proposera d’encourager les pools de liquidité kBTC sur Karura et dans tout l’écosystème Kusama DeFi.

3) Arbitrer kBTC contre renBTC sur le DEX de Karura

Karura va également intégrer renBTC – une version centralisée du Bitcoin encapsulé. Bien que la centralisation ne soit pas une bonne chose, vous pouvez toujours utiliser du renBTC pour une exposition rapide au prix du BTC. Le kBTC et le renBTC sont tous deux rattachés au bitcoin. Cependant, étant donné que les kBTC et les renBTC ont des propriétés de sécurité différentes et une demandes variable, leur prix peut parfois différer légèrement. C’est à ce moment-là que les arbitragistes peuvent jouer leur jeu : achetez et vendez des kBTC contre des renBTC et, si vous êtes assez malin, vous récolterez le rendement des écarts de prix.

4) Le LKSM comme collatéral des coffres-forts kBTC

Les coffres-forts (vaults) Kintsugi conservent du collatéral pour sécuriser les dépôts de BTC – comme une assurance contre les mauvais comportements. Le kBTC dispose ainsi d’un système multi-collatéral de type MakerDAO : la gouvernance peut mettre sur une liste blanche les actifs utilisés comme garantie. Avec Karura, nous allons proposer de lister le LKSM comme garantie. Pourquoi ? Pour augmenter le rendement annuel des coffres-forts, bien sûr ! Les coffres qui monnayent/détiennent le LKSM gagnent des récompenses de staking (rappel : Le LKSM est un actif de staking liquide = KSM « staké », qui rapporte des récompenses de staking) – et peuvent désormais le faire tout en gagnant des récompenses Kintsugi en KINT et BTC.

5) HODLER BTC avec intérêt

Hodler du BTC et gagner un rendement sur celui-ci ? En toute confiance et de manière décentralisée ?

Oui ! C’est ce que vous pouvez faire avec les kBTC sur Karura.

1) Minter du kBTC en bloquant du BTC sur le bridge Kintsugi.

2) Transférer des kBTC sur Karura (via XCM). Ouvrer un prêt en kUSD sur Karura avec des kBTC.

3) Placez les kUSD dans un autre protocole DeFi générateur de rendement (Sushi LP pool sur moonriver, basilisk LP, …).

4) Profitez du rendement et de l’exposition au prix du BTC.

6) Augmenter votre rendement en BTC, KINT, KSM, KAR et autres LP Tokens

Action Rendement
Staker du KSM liquide et obtenir du LKSM KSM (APY = 16%)
Ouvrir un coffre-fort kBTC avec du collatéral LKSM KINT + BTC + KSM
Minter du kBTC et l’utiliser pour emprunter du kUSD KINT + BTC + KSM + rendement bonus en KINT
Ëtre LP kUSD sur la pool KSM/kUSD sur Karura 2x KINT + BTC + KSM + KAR + rendement kUSD

augmenter rendement du bitcoin avec Interlay et Kintsugi

Kintsugi tokenomics

1 KSM = 3.75 KINT minimum

Pour chaque KSM prêté durant la crowdloan de Kintsugi, et bloqué pendant 48 semaines pour garantir le slot de parachain d’Altair, 3.75 KNIT seront récompensés. Contribution minimale – 0,1 KSM.

12% du supply sera distribué à la communauté : 10% de récompenses et 2% de bonus sur le protocole (utilisation des Vaults)

30% des rewards seront distribués au lancement, tandis que le montant restant sera distribué aux participants de la crowdloan pendant la durée du slot de parachain.

Supply et émission

KINT a une quantité de jetons illimitée. Le calendrier d’émission est défini comme suit :

● 10 millions de KINT au cours des 4 premières années (4:3:2:1 million)

● 2% d’inflation annuelle ensuite, indéfiniment.

emission de jeton kintsugi btc

Minting et distribution

KINT suit un schéma de lancement équitable. Les jetons KINT sont distribués aux participants du réseau, aux développeurs et aux premiers bailleurs de fonds sous deux formes : des airdrops et des récompenses en bloc. Il n’y aura pas de vente publique ni d’ICO. Kintsugi sera gouverné par la communauté dès le premier jour :

● 70 % de l’offre initiale de KINT sur 4 ans est distribuée à la communauté sous forme d’airdrops et de block-rewards.

● 30 % de l’offre initiale de KINT sur 4 ans est distribuée par airdrops à l’équipe d’Interlay, et aux (premiers) investisseurs d’Interlay, qui ont financé le développement initial du protocole – soumis au lockup & vesting. À partir de l’année 5, seule la communauté reçoit de nouveaux KINT grâce à l’inflation annuelle. L’équipe d’Interlay et les (premiers) investisseurs ne reçoivent qu’un seul et unique airdrop de l’approvisionnement initial de 4 ans :

token metrics kintsugi btc

Détails

  • Trésorerie (35%)

tresorerie kintsugi btc

  • Récompenses du vault (30%)

recompense du vault kintsgi btc

Teminologie :

  • Interlay est une entreprise de R&D axée sur l’interopérabilité des blockchains.

Interlay envisage un avenir où les blockchains se connectent et interagissent de manière transparente. La mission imminente d’Interlay est de rendre Bitcoin interopérable d’une manière totalement transparente et décentralisée. Fondée par d’anciens docteurs en informatique de l’Imperial College, nos produits sont étayés par des articles scientifiques de premier plan et nous collaborons avec des laboratoires de recherche et des entreprises technologiques de premier plan dans le monde entier.

  • Kintsugi Labs est une organisation à but non lucratif responsable du lancement de Kintsugi, dont la mission est de soutenir le développement et la croissance du réseau décentralisé.
  • interBTC est le produit phare d’Interlay – le Bitcoin sur n’importe quelle blockchain. Un actif adossé au bitcoin 1:1, entièrement garanti, interopérable et décentralisé. interBTC sera hébergé en tant que parachain Polkadot et connecté à Cosmos, Ethereum et d’autres grands réseaux DeFi.
  • INTR est le jeton de gouvernance d’interBTC, distribué parmi les participants du réseau et utilisé pour élire les membres du conseil et voter sur les propositions. INTR sera utilisé pour la gouvernance de la parachain interBTC sur Polkadot.
  • XCLAIM est le protocole qui sous-jacent de interBTC et kBTC. XCLAIM a été inventé en 2018, et publié sous la forme d’un article scientifique de premier ordre, évalué par des pairs, par les fondateurs d’Interlay. Vous pouvez lire l’article ici : https://eprint.iacr.org/2018/643.pdf

Bibliographie de l’article sur Interlay et Kintsugi

Source du Tokenomics de Kintsugi BTC

Roadmap de Interlay et Kintsugi

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *