Les analyses du dimanche

Geo Trouvetout

Précision : les analyses présentées sur cette page n’engagent que son auteur. Je suis évidemment prêt à revoir l’analyse sur la base d’éléments qui peuvent m’être apportés par une team ou par un avis documenté.

Chaque dimanche sera étudié un projet sur Telegram (vers 18h00 en général) et l’analyse fera l’objet d’un thread sur Twitter ainsi que du résumé sur cette page.

ANALYSES DES PROJETS

  • APRON NETWORK
  • LITENTRY
  • POLKADEX
  • POLKAFOUNDRY
  • POLKAMON
  • REEF FINANCE

Apron Network (Kpron Network)

LITENTRY

Litentry Logo

LA TEAM : Le CEO de Litentry a travaillé chez Parity Technologies, et le CTO Fei Liu a l’air très compétent. La team semble excellente, c’est un bon indicateur d’un bon projet Polkadot.

LE TOKEN METRICS : Attention, encore beaucoup de jetons à libérer (18m/100m soit 18% libérés), beaucoup de jetons pour la team et la fondation. Il y a aussi beaucoup de jetons de prévus pour le financement en parachain, important pour les personnes souhaitant entrer dans le projet avec des KSM ou des DOT.

LE PROJET : Très sympathique, puisqu’il propose un service pour faciliter l’authentification des données sur la blockchain, ce qui est très intéressant. Il faudrait essayer de mieux comprendre en quoi consiste le business model et l’aspect technique de sécurisation des données qui est un point capital du projet.

Conclusion : Team et projet sympa !

Attention, il y a un partenariat douteux avec Paid qui s’est récemment fait hack.

POLKADEX

Polkadex logo

LE PROJET = a l’air plutôt cool, c’est un DEX qui veut utiliser le système de carnet d’ordre, il manque des infos sur la liquidité, c’est un peu flou, mais sur le papier, ça a l’air bien. Green flag car il y a un testnet, on va pouvoir le tester !

LE TOKEN METRICS = a l’air tout à fait correct, à part les 41% de « treasury » (la liquidité doit surement venir de là ?!) + 9% pour la team + 6,8% pour le marketing, = ça fait un peu beaucoup ?!!

LA TEAM = red flag, des indiens qui se sont rencontrés à l’école, sont partis en Estonie (pourquoi ?) et veulent créer un projet crypto, le directeur exécutif a un drôle de parcours : école de danse ?! La fille est censée être Legal Council ne fait pas mention du projet.

Ça vaut le coup?? À vous de voir ! Ce truc peut pump, il peut x2 x5 x10 avec de la hype, mais le risque est extrêmement élevé.

POLKAFOUNDRY

Polkafoundry logo

LE PROJET = Polkafoundry est un projet qui permet aux développeurs de faciliter la mise en place de solution DeFi, ils ont créé plusieurs solutions d’authentification, de connexion de wallet, d’explorer, d’environnement de développement, d’échanges, etc.

Il y a un testnet qui est live, c’est encourageant et positif, des projets ont prévu d’utiliser leur solution.
Niveau partenariat, c’est un peu inquiétant avec Paid Network (qui s’est fait hack), sur leur channel telegram ils laissent diffuser des messages douteux (scam).

LE TOKEN METRICS = il y a 5,43% des jetons $PKF (10,86 millions de PKF) en circulation le jour de l’analyse, il y en aura in-finé 200 millions de jetons en circulation.
Soit 20,5 millions de dollars de marketcap au jour j. Attention à la dilution possible avec 189 millions $PKF qui seront émis.

LA TEAM = Notre admin Akata a étudié la team, ce sont des vietnamiens avec de l’expérience en crypto-monnaies et qui sont issus d’anciens projets solides de côté-là, c’est très positif

En conclusion le projet est très bien, ils ont des outils bien avancés, des projets sont intéressés pour les utiliser. Il y a des partenariats (sauf Paid) et la team est sérieuse, de plus le token metrics est encore jeune. Projet à suivre de près 😇👍

POLYCHAIN MONSTERS (anciennement Polkamon)

Polkamon logo

LE PROJET = Polymonster est un projet qui va lancer des monstres en NFT avec une ressemblance forte avec Pokémon, leur principale idée est un NFT cross-chain, ce qui est sympa et le design est top. Mais ensuite à part ça, il n’y a pas grand chose sous le capot pour le moment, cela mériterait d’avoir davantage d’informations, pas de roadmap, pas de whitepaper.

LE TOKEN METRICS = Assez régulier et conventionnel, mais il y aura une grosse partie; 37,5%, pour les strategic sales. Les investisseurs sont connus et transparents, Moonrock Capital et Morning Star, qui exploitent à fond la hype de Polkadot et sont aussi derrière Polkastarter, donc forcément l’IDO du projet y sera. Le token n’a aucune utilité spécifique, il sera déflationniste (dans 1-2 ans, lorsque le total supply sera entièrement distribué …)

LA TEAM = Ce sont des Allemands. Deux membres de la team Polymonster sur trois (dont le PDG/CEO) travaillent aussi en parallèle sur le projet de TIXL Finance (vu le nom ça surfe aussi sur la hype !). Ils ont monté Polymonster en parallèle de l’autre projet donc nous pouvons nous poser la question suivante : Aura t-il le temps de s’en occuper vraiment ? Je l’espère !

Conclusion : projet qui risque de moon fortement par la hype qui sera créée grâce au nom « Polkadot + NFT + Pokémon » = Polkamon. Soyez prudents car il n’y aura pas que des gagnants …

REEF

Reef logo finance

LA TEAM : REEF FINANCE est dirigée par Denko Manchesky. Lorsqu’on creuse la recherche sur cet homme, nous voyons un jeune Slovène, on dirait qu’il a la vingtaine d’années :

https://si.linkedin.com/in/denkomancheski

Ensuite lorsqu’on approfondit la recherche sur son passé, on voit qu’il a été l’auteur de plusieurs scams (= arnaques) en crypto-monnaies.

Selon moi c’est un 1er red flag, logiquement je ne vais pas plus loin dans l’analyse … Mais je continue volontairement car il y a beaucoup de membres qui rentrent dans le projet sans avoir fait la recherche.

Il a arnaqué et volé des millions de $ en 2017 sur un projet qui s’appelle Slowly  (tout le détail sur le lien qui va suivre), et ce avec une fausse identité : Penis Detrov. Denko Manchesky (est-ce son vrai prénom ? je pense que oui) n’a jamais nié cela dans aucune interview ni texte à ma connaissance.

https://medium.com/@mannershnitz/looming-canadian-usa-sec-hammer-on-viewly-b30de70282ec

Penis Detrov Denko Mancheski

Un monsieur qui s’appelle Penis et qui arnaque des gens… C’est tout de même assez troublant… lol !

Reef est présenté comme un « gros projet DeFi » propulsé par Polkadot et listé dès le début sur Binance. Génial non ?

Seulement … Lorsque l’on recherche des photos d’un testnet ou du projet qui est censé être développé ? Aucune trace.

Des lignes de codes sur Github ? Pas de code. Il semble n’y avoir aucun développeur sur le projet ! 2e red flag.

TOKEN METRICS : Le smart contract du token Reef Finance a des fonctions pour mint des tokens à l’infini. Cela signifie que le fondateur peut créer et inonder le marché de jeton à son bon vouloir. Cela est valable sur le jeton ERC-20 (sur Ethereum) et aussi sur le jeton BSC (sur Binance Chain)

On voit que la circulating supply change souvent … Soit c’est géré d’une manière manuelle et donc de manière non-professionnelle, soit c’est délibérément volontaire pour créer des jetons selon le bon vouloir et l’envie de la team.

3e red flag. Le prix du REEF peut quand même monter beaucoup plus haut, mais je vous demande de prendre soin de vous et de prendre vos décisions en connaissance de cause.

Related Post

8 Replies to “Les analyses du dimanche”

  1. Intéressant, je ne comprend pas comment on a pu autant se retrouver dans ce train, clairement ça pu un peu en te lisant, mais on avait déjà des doutes.

    Certains feront des gains et tant mieux pour eux, mais oui attention

    1. ils ont copié collé (ctrl c + ctrl v) le code de acala en replacant « acala » par « reef » et ont oublié d’enlevé la référence « author », je peux te dire que chez Acala ça ne les fait pas rire du tout… !

  2. Merci Nono pour tes analyses. Je ne comprends en revanche pas comment on laisse des Dick Penis continuer à arnaquer les gens…
    Ca me rend complètement fou.

  3. Bonjour,

    Voici mes commentaires concernant l’analyse de Reef Finance qui me semble pas très complètes à mon sens. J’ai donc fait mes propres recherches qui devraient nuancer les propos de PolkaFrance.

    « LA TEAM : REEF FINANCE est dirigée par Denko Manchesky. Lorsqu’on creuse la recherche sur cet homme, nous voyons un jeune Slovène, on dirait qu’il a la vingtaine d’années »
    ==> Est-ce un problème ? Rappelons que Vitalik Butterin a lancé Ethereum à 21 ans.

    « Il a arnaqué et volé des millions de $ en 2017 sur un projet qui s’appelle Slowly (tout le détail sur le lien qui va suivre), et ce avec une fausse identité : Penis Detrov. Denko Manchesky (est-ce son vrai prénom ? je pense que oui) n’a jamais nié cela dans aucune interview ni texte à ma connaissance.

    https://medium.com/@mannershnitz/looming-canadian-usa-sec-hammer-on-viewly-b30de70282ec »

    ==> Est-ce votre seule source ? Un post medium ? Cela me semble un peu léger comme source « fiable » d’information. Pensez-vous que des investisseurs auraient investis plusieurs millions s’il avait été l’instigateur d’une arnaque ?
    Rappelons également que Denko Mancheski fait partie de la Polkadot Defi Alliance, vous retrouverez notamment plusieurs extraits sur Youtube de ses interventions.

    « Seulement … Lorsque l’on recherche des photos d’un testnet ou du projet qui est censé être développé ? Aucune trace. »

    ==>Le TestNet a été lancé le 31/03/2021
    source : https://medium.com/reef-finance/reef-finance-releases-reef-chain-testnet-a-blockchain-for-defi-a298dc22cafc

    Le MainNet a été lancé le 28/05/2021.
    source : https://medium.com/reef-finance/reef-chain-the-defi-blockchain-launch-62e9f7fed666

    Des lignes de codes sur Github ? Pas de code. Il semble n’y avoir aucun développeur sur le projet ! 2e red flag. »

    ==> Tout est sur Github
    source : https://github.com/reef-defi

    « TOKEN METRICS : Le smart contract du token Reef Finance a des fonctions pour mint des tokens à l’infini. Cela signifie que le fondateur peut créer et inonder le marché de jeton à son bon vouloir. Cela est valable sur le jeton ERC-20 (sur Ethereum) et aussi sur le jeton BSC (sur Binance Chain)

    On voit que la circulating supply change souvent … Soit c’est géré d’une manière manuelle et donc de manière non-professionnelle, soit c’est délibérément volontaire pour créer des jetons selon le bon vouloir et l’envie de la team.

    3e red flag. Le prix du REEF peut quand même monter beaucoup plus haut, mais je vous demande de prendre soin de vous et de prendre vos décisions en connaissance de cause. »

    ==>Reef Finance a lancé sa propre chain, la Reef Chain. Il n’y a plus de max supply, le coin est à la fois inflationniste avec le création de coin de par le staking et déflationniste car les frais sont brûlés.

    Autre sujet que j’ai pu voir dans les commentaires :
    « ils ont copié collé (ctrl c + ctrl v) le code de acala en replacant « acala » par « reef » et ont oublié d’enlevé la référence « author », je peux te dire que chez Acala ça ne les fait pas rire du tout… ! »

    ==>le code source d’Acala est Open Source et est disponible à cette adresse : https://github.com/AcalaNetwork

    Conclusion : les red flag 2 et 3 ne sont plus d’actualités. Les accusations de vol de code ne sont pas fondées voire fallacieuses.
    Le premier red flag est à creuser de manière plus sérieuse. Je n’ai personnellement rien trouvé sur les moteurs de recherche sur les prétendues accusation.

    Dans l’attente de vous lire.

    Cordialement.

    1. Salut Pierre, ta démarche est respectable mais tu cherche à défendre l’indéfendable.
      J’aurais pu ajouter dans l’article :
      Reef envoie des bots sur le site officiel de Polkadot pour tricher dans les sondages officiels, ils se sont fait sortir par Polkadot.
      Reef copie colle le code de Acala en oubliant de retirer l’identité du projet
      A un moment, cela commence à faire beaucoup pour un seul projet.
      Sans parler du token metrics qui est changé manuellement, ce sont malheureusement des amateurs et je ne peux pas prendre la responsabilité de parler de ce projet en public.
      Beaucoup trop risqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *