AccueilACTUSLe web du futur selon Gear Technologies

Le web du futur selon Gear Technologies

Gear Technologies est un projet ayant pour objectif d’obtenir une parachain sur Polkadot/Kusama. C’est une plateforme de smart-contract permettant à quiconque de lancer n’importe quelle application numérique. Le moyen simple et rentable d’exécuter du code en WebAssembly.

Le futur d’Internet selon Gear Technologies

En préambule de notre article, nous proposons de vous visionner la vidéo PolkaFrance sur l’avenir du WEB 3.0 et vous verrez la vision apportée par Gear Technologies 😉

L’article proposé par Polkafrance est une traduction de l’article officiel du projet trouvable ici en langue originale : https://medium.com/@gear_techs/gears-vision-for-the-future-of-the-internet-65b687817284

vision de gear technologies web3

Le Web 1.0

La toute première itération de l’internet était connue sous le nom de Web 1.0 et peut être définie comme des sites web statiques qui ne faisaient qu’afficher des informations lisibles. De ce fait, les internautes ne pouvaient que naviguer, mais pas interagir virtuellement avec un site web. Par conséquent, les cas d’utilisation de la technologie Web 1.0 étaient très limités.

Lorsque des moteurs de recherche comme Google ont commencé à apparaître, ils ont introduit de nouvelles possibilités sur l’internet, ce qui a permis aux sites web de devenir plus interactifs, ce qui a donné lieu à des sites web plus sophistiqués et à des expériences utilisateur beaucoup plus interactives et immersives. Cela a contribué à l’introduction d’applications virtuelles telles que les applications de réseaux sociaux et le commerce électronique, qui ont tous deux connu une croissance et une adoption énormes à cette époque.

Le Web 2.0

En outre, le Web 2.0 a permis aux consommateurs de se concentrer sur le contenu généré par les utilisateurs, ce qui a fait de cette époque une ère moins axée sur l’observation et plus sur la participation. Naturellement, l’augmentation du contenu généré par l’utilisateur et la possibilité de capturer et de stocker des données virtuelles précieuses ont introduit de nouveaux modèles commerciaux qui ont ouvert de nouvelles voies de monétisation pour les entreprises du Web 2.0.

web 2.0

Cependant, le problème avec les deux premières itérations de l’internet était que les entreprises du Web 2.0 donnaient généralement la priorité au profit et non à l’expérience de l’utilisateur, ce qui signifiait que la capture des données personnelles était primordiale pour leur succès, car les données personnelles étaient de l’or liquide pour ces entreprises.

De ce fait, la relation entre les entreprises du Web 2.0 et leurs utilisateurs a commencé à se détériorer, ces derniers se sentant manipulés et traités comme des produits. Cette situation a provoqué un immense retour de bâton et a donné lieu à une quête mondiale de technologies décentralisées que les utilisateurs pourraient contrôler eux-mêmes.

Au moment où les entreprises du Web 2.0 ont commencé à gagner en popularité, une approche révolutionnaire des transactions monétaires de pair à pair a été introduite. Ce nouvel instrument financier, appelé Bitcoin, a introduit la technologie de la blockchain et est depuis considéré comme l’un des actifs financiers les plus solides de tous les temps.

Le Web 3.0

Les blockchains sont des réseaux d’égal à égal qui peuvent être programmés et stocker des données de manière extrêmement sûre, immuable et décentralisée, ce qui correspond exactement aux principes dont les « applications décentralisées » avaient besoin pour fonctionner avec succès.

Si les premières blockchains ont permis de faciliter les transactions financières de base sans avoir recours à des intermédiaires, les blockchains plus avancées et modernes ont permis la création d’applications totalement décentralisées qui ont donné du pouvoir aux utilisateurs. L’utilisation et l’adoption de ces chaînes de blocs modernes ont depuis introduit une économie numérique entièrement nouvelle qui promet de désintermédier l’internet et de donner aux utilisateurs des moyens financiers et de sécurité.

Ce qui rend les technologies du Web 3.0 si innovantes, c’est qu’elles permettront la création de nouveaux modèles commerciaux et de stratégies monétisables, comme l’a fait le Web 2.0, mais en pensant aux utilisateurs. Les utilisateurs pourront ainsi être pleinement propriétaires de leurs données personnelles, de leur identité et de leur contenu, tout en participant en tant que partenaires financiers aux applications et aux protocoles qu’ils utilisent, sous la forme de crypto-monnaies.

La vision de Gear Technologies

gear technologies polkadot kusama

« Chez Gear, nous pensons que la troisième évolution de l’internet va réussir à donner du pouvoir aux utilisateurs du monde entier. Non seulement elle aidera les habitants des pays économiquement plus avancés à échapper au contrôle d’entités et d’entreprises centralisées, mais elle permettra également aux habitants des pays économiquement moins développés d’accéder à des services de base qui sont souvent considérés comme acquis par ceux qui y ont accès quotidiennement.

Gear est une plateforme qui permet aux développeurs de déployer leurs applications décentralisées en moins de cinq minutes, de la manière la plus simple et la plus efficace possible. Cela permettra aux développeurs de créer des dApps à la fois sur Polkadot et sur Kusama afin de profiter des avantages uniques de chaque réseau sans avoir à supporter le temps et les dépenses financières traditionnellement importants associés à cette opération.
Par conséquent, Gear abaisse la barrière à l’entrée pour le développement sur les réseaux Polkadot et Kusama, ce qui permet aux développeurs d’expérimenter de manière créative les contrats intelligents sur certains des réseaux les plus prometteurs et les plus innovants du secteur. »

gear technologies smart contract

« Pour les développeurs, la proposition de valeur est simple. Gear est essentiellement une blockchain-as-a-service, car même les développeurs qui n’ont aucune expérience préalable des blockchains peuvent entrer dans le secteur sans connaissances avancées, sans expérience préalable et sans avoir besoin de participer à des enchères, de miser des jetons ou de construire des réseaux personnalisés. Les développeurs peuvent simplement et très facilement lancer des dApps pour catapulter leurs applications dans l’écosystème Polkadot.

Nous espérons qu’en abaissant la barrière à l’entrée pour le développement d’applications décentralisées, nous serons en mesure de stimuler la croissance et l’innovation au sein des industries de la blockchain et des crypto-monnaies afin d’aider le concept des technologies Web 3.0 à réaliser son plein potentiel en redonnant le pouvoir aux gens. »

Gear Technologies lève 12 millions de dollars

Gear Technologies a annoncé avoir levé 12 millions de dollars lors d’une private sale menée par Blockchange Ventures. Gear Technologies est le développeur de Gear Network, une couche de support pour les contrats intelligents qui rendra l’accès à l’écosystème Polkadot plus efficace et moins coûteux

gear technologies leve 12 millions usd

Outre Blockchange, des fonds de capital-risque de premier plan ont participé à ce tour de table, notamment Three Arrows Capital, Lemniscap, Distributed Global, LAO, Mechanism Capital, Bitscale, Spartan Group LLC, HashKey, DI Ventures, Elysium Venture Capital, Signum Capital et P2P Economy dirigé par Konstantin Lomashuk, ainsi qu’un certain nombre de cadres supérieurs de Web3 Foundation et Parity Technologies.

Gear offre une nouvelle façon de programmer des dApps sans aucune caractéristique spécifique au domaine. Au lancement, l’équipe de Gear fournira le produit de contrat intelligent Polkadot/Kusama le plus fiable et le plus efficace qui répond aux exigences des réalités modernes de confiance et de sécurité.

Nikolay Wolf CEO Gear Technologies

Nikolay Volf, fondateur et PDG de Gear Technologies et ancien ingénieur principal chez Parity Technologies, qui a développé Polkadot, a déclaré : « Nous sommes ravis du soutien que nous avons reçu des principaux leaders de notre secteur dans ce tour de table. En termes simples, Gear permettra à tout le monde d’accéder facilement à l’écosystème de Polkadot et de Kusama et d’en tirer parti, ce qui rendra l’écosystème beaucoup plus ouvert et accessible aux millions d’ingénieurs qui ont de grandes idées. »

Le Dr Gavin Wood, fondateur et PDG de Parity Technologies et l’un des principaux investisseurs individuels participant à cette private sale, a commenté : « Je suis heureux de soutenir l’équipe de Gear dans ses efforts en matière d’infrastructure – et je pense que cela profitera à l’ensemble de notre écosystème. »

Polka France
Polka Francehttp://polkafrance.fr
Nouis suivons les travaux de Gavin Wood qui est le créateur technique Ethereum depuis sa création depuis son départ de la fondation Ethereum en 2015. Nous approuvons actuellement la proposition proposée par Parity Technologies sur Polkadot.

Article assocés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles